MESSAGE DU DOYEN

La Faculté de Théologie Orthodoxe « Dumitru Stăniloae » de Iaşi, en tant que continuatrice des Facultés de Théologie de Iassy (1860-1864), Tchernovtsy-Suceava (1875-1948) et Chisinau (1926-1941) assume un rôle fondamental dans l’instruction théologique et dans la formation spirituelle des futurs serviteurs des Saints Autels, des enseignants pour l’enseignement religieux et théologique, des professionnels spécialisés dans l’œuvre social, l’art ecclésial et le patrimoine culturel, aussi bien que de ceux-là qui désirent connaître et approfondir la théologie orthodoxe. Cofondatrice de l’Université, la Faculté de Théologie Orthodoxe promeut et cultive ses relations non seulement avec les autres facultés de l’Université de Iassy, mais aussi avec d’autres facultés de Théologie du pays et de l’étranger, tout comme son patron académique, Dumitru Stăniloae, qui a promu et a cultivé la théologie orthodoxe roumaine dans le pays et outre les frontières. Responsable et consciente du rôle, de la place et l’importance que la théologie orthodoxe roumaine a à présent, elle se propose d’offrir un enseignement ancré dans les fondements bibliques, développé par les auteurs patristiques et post-patristiques, cultivé par nos illustres prédécesseurs et ouvert au dialogue religieux, culturel et scientifique. Gardée par la « Sainte Parascève la Pieuse », que l’acathiste appelle « dévotion élevée » et « bien fructueuse », la Faculté de Théologie Orthodoxe de Iassy porte le nom du plus important théologien orthodoxe roumain du XXe siècle. Cela signifie que son orientation porte sur deux directions fondamentales : une direction spirituelle, de piété, et l’autre académique, élevée, les deux « bien fructueuses ». Également, la Faculté de Théologie Orthodoxe de Iassy, héritière de prestigieuses institutions de culture théologique, située dans une région bénie, enrichie par de nombreux établissements ecclésiastiques de marque, parée d’une « nuée de saints », elle est appelée continuer la culture théologique, l’art religieux, le service philanthropique et la sainteté de nos méritoires prédécesseurs.    


               


 Prof. dr. pr. Ion Vicovan Doyen de la Faculté de Théologie Orthodoxe


 


Mission et objectifs


            L’éducation théologique académique est en plein processus de transformation et de renouvellement, en accord avec les changements produits au niveau européen. Fidèle aux préceptes apostoliques, ouverte au dialogue avec la science, tenant le pas avec le progrès technologique, l’éducation théologique roumaine peut être considérée comme l’une des plus progressistes dans l’espace de l’orthodoxie contemporaine. Dès l’année universitaire 2005-2006, la Faculté de Théologie Orthodoxe s’est alignée à la Déclaration de Bologne, en conformité avec la législation en vigueur. Depuis, les étudiants en théologie ont suivi et terminé les cours selon le système européen (4-2-3). La Faculté de Théologie Orthodoxe s’adapte aux nouvelles exigences de l’enseignement académique, en répondant aux défis et aux attentes de la société moderne à laquelle elle s’est alignée après l’acceptation dans l’Union Européenne.


            À présent, les candidats ont la possibilité de suivre des cours universitaires en théologie à tous les niveaux : licence, maîtrise, doctorat. Dans le cadre du Département de Théologie Orthodoxe il existe les spécialisations suivantes pour les études de licence (Ier cycle d’études):


- Théologie Orthodoxe Pastorale – avec une durée des études de 4 années;


- Théologie Orthodoxe Didactique – avec une durée des études de 3 années;


- Théologie Orthodoxe Sociale – avec une durée des études de 3 années;


- Art Sacré – avec une durée des études de 3 ans.


            Ceux qui finissent les cours de la Spécialité Théologie Pastorale peuvent devenir, par ordination, membres du clergé ecclésiastiques, dans les rangs de diacre, prêtre, évêque, en conformité avec le Règlement d’organisation et de fonctionnement de l’Église Orthodoxe Roumaine. Ceux qui ne revêtent pas les habits sacerdotaux ont la possibilité de choisir un autre domaine d’activité dans l’administration ecclésiastique ou dans la société civile.


             Ceux qui finissent les cours de la Spécialité Théologie Didactique deviennent professeurs de Religion dans les écoles du système d’enseignement d’État ou privé.


            Ceux qui finissent les cours de la Spécialité Théologie Sociale deviennent des travailleurs sociaux dans les institutions d’État ou ecclésiastiques.


             Ceux qui finissent les cours de la Spécialité Art Sacré sont spécialisés à conserver et restaurer le patrimoine de l’église et les œuvres d’art (icônes, bois polychrome, livres, documents etc.); il existe une sous-section qui forme des spécialistes en peinture ecclésiastique. Ceux qui suivent également les cours du module pédagogique (facultatif) peuvent également enseigner l’éducation plastique aux élèves de l’enseignement pré-universitaire.


            Les études de Maîtrise (IIème cycle d’études), ayant la durée de 2 ans, comprennent les programmes d’étude suivants:


- Communication et conseil psychologique et spirituel


- La famille chrétienne contemporaine


- Mission et œuvre pastoraux


- Théorie et pratique de la formation religieuse


- Art sacré dans le patrimoine culturel


            L’École doctorale (IIIème cycle d’études) a une durée de 3 ans ; peuvent s’y inscrire ceux qui ont terminé la maîtrise et ils vont obtenir le titre de Docteur ès Théologie, titre leur permettant l’accès à l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique.


 


 


BREF HISTORIQUE


Parmi les Pays Roumains, c’est la Moldavie qui a toujours été la conséquente promotrice de l’enseignement théologique. Dès 1640 déjà, dans le cadre de l’Académie Vasiliană, une place privilégiée était détenue par l’étude de « theologhia ». Au XVIIIe siècle, à l’Académie de Putna également (dont le fonctionnement est attesté par les documents entre 1774 et 1782), on étudiait la théologie par ceux qui allaient devenir des prêtres. C’était, d’ailleurs, la seule institution d’enseignement préparant des candidats en vue de l’ordination. C’est toujours en Moldavie, à Iassy, environ 1803-1804, qu’on a fondé le premier Séminaire des Pays Roumains, que le grand historien Constantin Erbiceanu appelait « la Sorbonne des Roumains ». Plus tard, dans le cadre de l’Académie Mihăileană, dont les cours ont été inaugurés en 1835, on étudiait la théologie au niveau universitaire, avec une durée de quatre ans. L’Académie est ensuite devenue l’Université de Iassy, qui allait porter le nom de son fondateur, « Alexandru Ioan Cuza ». À l’inauguration de l’Université de Iassy (le 26 octobre 1860), la Théologie a été parmi les quatre facultés fondatrices, à côté du Droit, la Philosophie et la Médecine. Les premiers professeurs de la  Faculté de Théologie Orthodoxe ont été les évêques Filaret Scriban et Vladimir Suhopan. Le premier, président du Conseil Académique, ensuite vice-recteur de l’Université et doyen de la  Faculté de Théologie Orthodoxe, a enseigné l’Introduction à l’Ancien Testament et l’Archéologie Biblique. Vladimir Suhopan a enseigné l’Histoire et la Doctrine de l’Église. En 1860, la Faculté avait 14 étudiants, mais dans les années suivantes, leur nombre s’est diminué, à cause des difficultés matérielles et de l’absence d’un corps d’enseignants avec une qualification adéquate, ce qui a déterminé même sa clôture. Après la Grande Union, en 1926, on a fondé à Chisinau une faculté, ensuite fusionnée avec celle de Bucarest, en 1941, quand la Bessarabie devient partie de l’URSS. Parmi les remarquables professeurs de cette époque-là, on peut mentionner le père Grigorie Pişculescu (Gala Galaction), Le Nouveau Testament; Vasile Radu, L’Ancien Testament; Constantin N. Tomescu, Histoire de l’Église Roumaine ; Cicerone Iordăchescu, Patrologie; Valeriu Iordăchescu, Théologie Morale; Ion Savin, Théologie Fondementale; L’archimandrite Iuliu Scriban, Homilétique; N. Popescu Prahova, Droit canonique. Au mois de juillet 1990, à l’occasion de l’intronisation du nouveau Métropolite de la Moldavie et de Suceava, IPS Daniel, qui est actuellement le patriarche de Roumanie, dans son discours d’intronisation, parmi les objectifs proposés, a également précisé la réouverture de la  Faculté de Théologie. Depuis l’année universitaire 1990-1991, dans le cadre de la Métropolie de  Iassy on a réactivé l’Institut Théologique de Niveau Universitaire, devenu en 1991, sur la requête de l’Université « Al. I. Cuza », faculté membre, à pleins droits et obligations. Initialement, la faculté a déroulé ses activités dans l’espace de la Mairie, ensuite, depuis 1993, dans le bâtiment de l’ancien Séminaire « Métropolite Veniamin Costachi », édifié sur la place de la résidence du prince Grigore Sturza. À présent, la seule faculté de théologie du nord-est de la Roumanie forme non seulement des prêtres, mais aussi bien des spécialistes en plusieurs domaines, dans les quatre directions d’étude : Théologie Pastorale, Théologie Sociale, Théologie Didactique, Art Sacré, à tous les niveaux d’études : Licence en Théologie, Maîtrise en Théologie et Doctorat en Théologie. Le nombre des jeunes étudiant à la Faculté de Théologie Orthodoxe « Dumitru Stăniloae » de Iassy est de 1050, au niveau de l’an 2015.


 


PROFIL


 


Présentation


La Faculté de Théologie Orthodoxe s’est adaptée aux nouvelles exigences de l’enseignement académique, en répondant à la fois aux défis de la société moderne en cours de transition. La faculté offre des cours à tous les niveaux universitaires (licence, maîtrise, doctorat), ayant les suivantes spécialisations de licence :



1. Théologie Orthodoxe Pastorale;

2. Théologie Orthodoxe Didactique;

3. Théologie Orthodoxe Sociale;

4. Art Sacré.


Depuis 1998, la Faculté de Théologie Orthodoxe a organisé des Études approfondies postuniversitaires, et à partir de l’année universitaire 2002-2003 des cours de Maîtrise et de Doctorat en Théologie.

Dès l’année universitaire 2005-2006, la Faculté de Théologie Orthodoxe s’est alignée à la Déclaration de  Bologne, en conformité avec les dispositions législatives en vigueur.


Théologie Pastorale


Le programme d’études de licence Théologie Orthodoxe Pastorale fonctionne dans le cadre de la Faculté de Théologie Orthodoxă et consiste en la recherche approfondie de thèmes théologiques et de réflexion scientifique dans la perspective de la formation de futurs spécialistes avec une solide instruction, avec la possibilité de les continuer dans le cadre du IIème cycle du système Bologne (Maîtrise). La spécialisation Théologie Pastorale est la principale spécialisation de la Faculté de Théologie Orthodoxe de Iassy. On y forme des serviteurs de l’Église et des spécialistes au domaine théologique et ecclésial, par un processus d’enseignement formatif, réalisé par des enseignants de grande valeur, qui se sont remarqués par leur activité au niveau cours du jour, local, national et international. Le programme d’études de licence a la durée de 8 semestres, cours du jour, places financées du budget et places payées, selon une proportion annuellement établie par la Faculté de Théologie Orthodoxe, conformément aux chiffres de scolarisation tels qu’approuvés par le Sénat de l’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iassy et par le Ministère de l’Éducation, de la Recherche et de l’Innovation. Les programmes des matières d’étude sont rédigés par semestres dont chacun représente 14 semaines d’activité didactique et ils comprennent  20-22 heures/semaine. Le nombre total de crédits (ECTS) est de 240 pour les quatre années d’études, 60 pour chaque année. Pendant les deux premières années d’étude théologique on accorde une importance tout particulière aux disciplines vocationnelles (Formation spirituelle), bibliques (Étude de l’Ancien Testament, Étude du Nouveau Testament) et historiques (Histoire de l’Église Orthodoxe Roumaine, Histoire de l’Église Universelle, Patrologie et éléments de byzantinologie), tout comme aux compétences de communiquer en une langue étrangère moderne et à l’utilisation des technologies informationnelles. Lors des années supérieures on étudie des disciplines théologiques impliquant le développement de la réflexion et des capacité de discernement et de synthèse (Théologie Dogmatique, Théologie Morale, Spiritualité Orthodoxe, Histoire et philosophie des religions, Théologie Fondamentale et Missiologie), aussi bien que les disciplines de spécialité, absolument nécessaires pour la formation intégrale du clergé, comme par exemple l’Homilétique et la Catéchétique, Le droit et l’administration ecclésiastiques, Théologie Pastorale, etc. La spécialisation Théologie Orthodoxe Pastorale dispose de 15 salles de cours et de séminaire – dont une salle dotée et aménagée  comme salle de téléconférences (totalisant 850 places), 1 salle ordinateurs – dotée de 20 PC performants, avec accès au réseau Intranet, 1 Chapelle et une Bibliothèque avec une salle de lecture (177 places), espaces totalisant 1216,90 m2.On accorde une importance tout particulière à la participation des étudiants au programme de prières de la faculté, qui se déroule dans la chapelle de l’institution et dans la Cathédrale Métropolitaine, tout comme à la relation de tutelle, chaque groupe d’étudiants ayant un menteur (tuteur) à sa disposition, qui essaie d’identifier le meilleur parcours académique pour chacun des étudiants. Ceux qui suivent les cours bénéficient également d’une riche bibliothèque, qui compte plus de 110.000 titres, dont la plupart des ouvrages de référence, dans grand nombre de langue à circulation européenne, partiellement accessibles sur support électronique. Les étudiants qui obtiennent des résultats intellectuels remarquables ont la possibilité de participer aux nombreuses sessions scientifiques de la faculté, leurs études étant publiables dans la revue de la faculté, les Annales Scientifiques de l’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iassy, Série Théologie, dont la fréquence de parution a été annuelle jusqu’en 2008, et depuis 2009 biannuelle. Ils ont accès à un grand nombre d’opportunités, pouvant bénéficier, par concours, de stages d’études à l’étranger, dans le cadre des nombreuses universités avec lesquelles notre faculté entretient des relations de collaboration et de partenariat (Strasbourg - France, Utrecht - Hollande, Udine - Italie, Fribourg et Lausanne - Suisse, Thessalonique - Grèce, Vienne - Autriche, Ljubljana - Slovénie, l’Université « Albert Ludwigs », Freiburg i. Br., la Faculté de Théologie « Saint Jean Damascène » de l’Université de Balamand, Liban, Turquie, Bulgarie). Ceux qui terminent les cours de la spécialisation Théologie Orthodoxe Pastorale deviennent, par ordination, membres du clergé, dans les rangs de diacre, prêtre, évêque, en conformité avec le Règlement d’organisation et de fonctionnement de l’Église  Orthodoxe Roumaine. Ceux qui ne revêtent pas les habits sacerdotaux ont la possibilité de choisir un autre domaine d’activité dans l’administration ecclésiastique ou dans la société civile. Après avoir terminé le Ier cycle, les possesseurs du diplôme de licence peuvent suivre les cours de maîtrise (quatre semestres), dans les directions de recherche suivantes: 1. Communication et conseil psychologique et spirituel; 2. La famille chrétienne contemporaine; 3. Mission et œuvre pastoral; 4. Théorie et pratique de la formation religieuse; 5.  Art sacré dans le patrimoine culturel. Une forme avancée de recherche se déroule dans le cadre de l’École Doctorale ; à présent, les professeurs directeurs de thèses en théologie dans le cadre de la faculté sont : 1. Prof. univ. dr. Pr. Viorel Sava - Théologie Liturgique; 2. Prof. univ. dr. Pr. Petre Semen – Étude de l’Ancien Testament; 3. Prof. univ. dr. Pr. Gheorghe Petraru - Missiologie et œcuménisme; 4. Prof. univ. dr. Pr. Ioan Cristinel Teşu - Spiritualité orthodoxe; 5. Prof. univ. dr. Pr. Gheorghe Popa - Morale Chrétienne. Les étudiants à la Faculté de Théologie sont logés dans deux foyers répartis par l’Université (respectivement C-11 et C-12), avec une capacité de 300 places. De même, vu que les étudiants de la Spécialisation Théologie Pastorale ont un programme liturgique spécifique à l’Église (des jours et des périodes de carême), ils sont logés dans un foyer accordé par décret gouvernemental à la Métropolie de Moldavie et de Bucovine, ayant une capacité de 80 places. Le foyer est subventionné par la Métropolie de la Moldavie et de la Bucovine, disposant d’une cantine et d’un personnel administratif propre. Un grand nombre d’étudiants en Théologie Pastorale déploient une riche activité artistique dans le cadre du chœur « Theologus » de la faculté, dont les performances artistiques ont été récompensée de nombreux prix nationaux et internationaux, aussi que dans le cadre de l’Association des Étudiants Chrétiens Orthodoxes de Roumanie, fondée en  1990, qui a pour objectif de cultiver la croyance et la culture chrétienne au milieu universitaire.


Théologie didactique


La spécialisation Théologie Didactique dans le cadre de la Faculté de Théologie Orthodoxe « Dumitru Stăniloae » de l’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iassy instruit des enseignants  pour l’enseignement primaire et secondaire en la discipline Religion Orthodoxe. Pendant les trois années d’études de formation initiale et les deux années de maîtrise, les étudiants de cette spécialisation bénéficient de cours de spécialité (dans le domaine théologique), mais aussi d’un nombre de cours de langues étrangères (pendant les deux premières années), de littérature roumaine religieuse et de langue roumaine (morphologie et syntaxe). On y ajoute le module I pédagogique, dans le cadre duquel ils vont effectuer une année de pratique pédagogique (enseignement de la Religion) à des écoles de renommée de Iassy, sous la direction des meilleurs professeurs de spécialité de l’enseignement universitaire et pré-universitaire (professeurs  avec le degré didactique I), pour qu’ensuite, pendant les cours de maîtrise ou – pour ceux qui ne suivent pas ces cours – jusqu’à l’obtention du titre d’enseignant définitif, ils parcourent le module II pédagogique, leur donnant le droit d’enseigne au lycée aussi. 


Théologie sociale


Le programme d’études de licence Assistance Sociale fonctionne dans le cadre de la Faculté  de Théologie Orthodoxe, cooptant également des enseignants universitaires des Facultés de Psychologie et de Philosophie. Le programme réalise la recherche approfondie de thèmes théologiques et de réflexion scientifique dans la perspective de la formation de futurs spécialistes avec une solide instruction, avec la possibilité de les continuer dans le cadre du IIème cycle du système Bologne (Maîtrise). Les activités de d’enseignement des cours et des séminaires entraînent des enseignants universitaires titulaires du degré didactique de professeur universitaire, maître de conférences, chargé de cours, assistant universitaire et préparateur universitaire dans le cadre de la Faculté de Théologie, mais aussi provenant d’autres facultés de l’université de Iassy. Le programme d’études de licence en Assistance Sociale a la durée de 6 semestres. Les programmes d’étude sont rédigés par semestres dont chacun représente 14 semaines d’activité didactique et ils comprennent  20-22 heures/semaine. Le nombre total de crédits (ECTS) est de 180 pour les trois années d’études, 60 pour chaque année. En vertu des nombreux partenariats conclus par la faculté, un grand nombre d’étudiants de cette section ont bénéficié de mobilités académiques, dans le cadre du projet Socrates-Erasmus, à de prestigieuses universités d’Europe, comme par exemple : Karl Franzens Universität, Graz; Vienna Universität; Université Catholique de Louvain; Diakonhøjskolen, Aarhus; Université de Lausanne; Université de Frieburg; Université de Strasbourg; Europa-Universität Viadrina, Frankfurt; Humboldt-Universität zu Berlin; Aristotle Universitz, Thessaloniki; Universita di Udine; Sor-Trondelag Universitz, Trondheim; Utrecht Universitz; Ljubljana Univerza. À partir du deuxième semestre de la Ière année d’études, les étudiants déploient des activités pratiques de spécialité dans des institutions de profil, conformément aux protocoles signés avec ces institutions. Après avoir terminé leurs études, les titulaires d’un diplôme de licence en assistance sociale délivré par la faculté ont la possibilité de travailler dans des institutions d’assistance sociale, d’État ou ecclésiastiques. Pour l’avenir, la direction de la faculté se propose d’organiser des études de maîtrise dans ce domaine ; de grandes personnalités scientifiques nationales et internationales ont annoncé leur intention d’y participer, dans le cadre d’une collaboration académique.


Art sacré


C’est la première spécialisation de profil fondée et bénéficiant d’une accréditation définitive du pays. Les premiers cours de conservation-restauration d’icônes et de livres anciens ont commencé à l’automne de 1993, et depuis 1999 on a créé également la section de Peinture ecclésiastique. En 2002 la section Art sacré a reçu l’accréditation définitive. La spécialisation Art sacré, par ses cycles d’études, licence et maîtrise, vise à former des conservateurs des biens de patrimoine, restaurateurs de livres-documents et d’icônes – bois polychrome (peinture sur bois), tout comme la formation de peintres ecclésiastiques (peinture murale et icônes). Les titulaires d’un diplôme en Art sacré peuvent travailler également dans d’autres secteurs d’activité culturelle (maisons d’édition, musées, bibliothèques, maisons de culture e.a.) tandis que ceux ayant suivi le module pédagogique (facultatif) aussi sont intitulés à enseigner l’éducation plastique au niveau pré-universitaire, etc. Des dizaines de générations se sont préoccupées à transmettre, en bon état, aux successeurs, les icônes et les livres religieux hérités des parents – témoignages séculaires de la croyance chrétienne des Roumains – et à conserver la tradition iconographique de la peinture ecclésiastique. On se propose de continuer, avec les nouvelles générations, leurs efforts, et, en même temps, d’aligner les connaissances scientifiques dans le domaine de la conservation du patrimoine aux normes européennes dans le domaine. L’art ecclésiastique signifie sacraliser l’image, l’élever du terrestre vers le transcendant, et par ses diverses formes d’expression, elle constitue un lien entre les chrétiens, dans le contexte d’une société désacralisant de plus en plus le visuel. L’art sacré appuie l’idée de communion, par reconnaître les valeurs authentiques, spécifique, en toute leur diversité. Dans la perspective orthodoxe, l’art sacré transmis également à l’enseignement pré-universitaire dans les séminaires théologiques, lycées et écoles secondaires peut conférer aux cours d’éducation plastique une nécessaire substance catéchétique par laquelle on éduque les jeunes générations dans l’esprit de l’estime, de la protection et de la création de valeurs chrétiennes. Directions de développement : Peinture ecclésiastique ; Conservation-restauration icône – bois polychrome ; Conservation-restauration livre-documents.  À la spécialisation Art sacré peuvent être admis les bacheliers, à base de dossier. Les études de licence se déroulent au cours de 3 années universitaires, en 6 semestres suivis chacun par une session d’examens. Les études finissent par la soutenance de l’examen de diplôme. Pour les étudiants de la spécialisation, les activités didactiques, théoriques et pratiques se déploient dans 29 salles de cours, séminaires, laboratoires, ateliers didactiques (il existe également une salle aménagée comme salle d’exposition), 1 (une) salle réseau ordinateurs dotée de 20 PC et la Chapelle de la Faculté. C’est toujours dans ces espaces que les enseignants de la spécialisation Art sacré déroulent leurs activités correspondant aux matières d’enseignement du programme. Les étudiants ont à leur disposition une riche base matérielle, conforme aux exigences dans le domaine. Après avoir terminé le Ier cycle, les titulaires d’un diplôme en Art sacré peuvent suivre les cours de la maîtrise (quatre semestres), dans la direction de recherche Patrimoine Culturel dans le cadre de notre faculté.